La Royal Air Force (R.A.F.)

 

La Royal Air Force (force aérienne royale en anglais, le plus souvent abrégée en RAF) est l'armée de l'air de l'armée britannique. Elle forme avec la British Army et la Royal Navy les Forces armées britanniques. 

Créée le 1er avril 1918, devenant la première armée de l'air indépendante du monde, par regroupement des Royal Flying Corps (RFC) et Royal Naval Air Service (RNAS).

Le Royal Air Force Bomber Command (anglais pour « commandement des forces de bombardement de l'armée de l'air royale ») était l'organisation qui commandait les forces de bombardement de la Royal Air Force. Elle fut créée le 14 juillet 1936 à partir de la section de bombardement de l'Air Defence of Great Britain,le Fighter command et fut absorbée par le Royal Air Force Strike Command en 1968.

Les Bombardiers Britanniques.

Le vénérable Short Stirling Mk-1.Premier bombardier quadrimoteur de la RAF, le Short Stirling MK-I commença la guerre, en février 1941, par un raid sur les réservoirs de carburant de Rotterdam. Doté d'une autonomie de 3000 km et d'une vitesse maximum de 400 km/h, cet appareil étiré en longueur emportait 6350 kg d'explosifs et 7 à 8 membres d'équipage, lesquels disposaient de 8 mitrailleuses Browning de 7,7 mm pour se défendre.

 

 

8 Hommes à bord du Halifax.Exactement 6651 quadrimoteurs Handley Page Halifax furent construits pendant la guerre. Long de 21,6 m pour une envergure de 31,6 m et une puissance maximale de 1 700 ch au décollage, le Halifax III pouvait parcourir  2 850 Km à des vitesses variant de 362 km/h - vitesse économique- à plus de 445 km/h, voire 470 km/h.Cela dit, le Halifax disposait d'une autonomie de 14h, qui correspondait à 4500 km.Cet appareil de 30,5 t de charge maximum au décollage pouvait emporter 4 tonnes de bomnes pour les raids d'une durée de 6 à 7 heures .En outre, son équpage se composait d'un pilote,un navigateur,yn bombardier, un radio, un mécanicien, un mitrailleur supérieur et un mitrailleur arrière. Le Halifax VI, quant à lui, possédait une capacité maximale d'emport de 6,5 t de bombes qu'il pouvait acheminer sur 3200 à 4800 km,à une vitesse de 515 km/h. Sa défense reposait essentiellement sur ses 8 mitrailleuses de 7,7 mm.

 

 

 

Une valeur sûre : Le Lancaster. Le quadrimoteur Avro Lancaster III défendait par 8 mitrailleuses de 7,7 mm ses 29 t de masse maximale au décollage, sa longueur de 21,1 m pour une envergure de 31,1 m et sa hauteur de 6,5m. Il était tiré par des moteurs Rolls-Royce Merlin 28 de 1420 ch et susceptible,avec ses 7 membres d'équipage, de franchir 5300 km à la vitesse maximale de 460 km/h. De cet appareil construit au total à 7374 exemplaires, il existe une première version, le Mk-II, dotée de 4 moteurs Bristol Hercules de 1650 ch, qui pouvait parcourir environ 4000 km à la vitesse maximale de 435 km/h. La firme Avro assembla à partir de 1942 un total de 7374 exemplaires de ce puissant moteur, dont 300 exemplaires de la version Mk-II. L'Avro Lancaster est le plus éfficace de tous les bombardiers britanniques de la Seconde Guerre mondiale. En 1943, il se distingue dans les attaques des barrages allemands (à Ruhr) . Equipé de nombreux systèmes de navigation et radar, le Lancaster est une puissante machine de combat capabe d'encaisser d'importants dommages. C'est sans doute l'un des meilleurs bombardiers de la Seconde guerre mondiale.

 

 

 

La brève apparition du Manchester.Précurseur du Lancaster , le bimoteur Avro Manchester 1 A ne fit qu'une brêve apparition sur le théâtre des opérations en raison des déficiences présentées par ses moteurs Rolls-Royce Vulture. il possédait pourtant des qualités indéniables : une vitesse maximum de 425 km/h pour une autonomie de 26000 km, avec 7 hommes d'équipage, 4,7 t de bombes et 8 mitrailleuses Browning de 7,7 mm.

 

 

 

L'indispensable Vickers Wellington X. Produit à 11461 exemplaires par Vickers entre 1937 et 1945, bimoteur d'une grande robustesse, le Wellington opéra d'abord de jour, puis de nuit dans les raids sur l'Allemagne, avant d'être affetcté, dès octobre 1943, à des missions de lutte anti sous- marine. Il ne fut rétiré du service qu'en 1953. Avion rustique mais solide à cause de sa construction dite en " treillage ", le Wellington Mk-III pouvait voler à une vitesse maximum de 410 km/h sur une distance de 3000 km, avec 6 hommes d'équipage et plus de 2 tonnes de bombes , sans parler de ses 6 mitrailleuses Browning de 7,7 mm.Cet avion est réputé pour sa capacité à encaisser des dommages importants grâce à sa construction géodésique conçue par l'inventeur de la bombe rebondissante , Barnes Wallis. Bombardier de nuit britannique le plus éfficace avant l'apparition des qudrimoteurs lourds, le Wellington joue un rôle essentiel dans les attaques de nuit menées en 1941-42. En 1941, il largue la première bombe Blockbuster de 1880 kg sur Emden , et sert par la suite au transport,et à la patrouille maritime.

 

 

 

L'Ubiquité du Bristol Beaufort Mark-1. Epine dorsale de la Coastal Command, le bimoteur Bristol Beaufort Mark-1 servit sur tous les théâtres d'opérations. Torpilleur classique , construit à 1120 exemplaires, dont 955 Mark-1, ce bimoteur pouvait parcourir 2570 km à 415 km/h, avec 4 hommes d'équipage, 680 kg de bombes ou une torpille de 800 kg à demi logée sous le fuselage, sans oublier 4 mitrailleuses de 7,7 mm.

 

 

LA PIQÛRE DU MOSQUITO. Le De Havilland Mosquito XVI s'inscrivit parmi les meilleurs appareils mis en service pendant la guerre et l'un des plus redoutés par les Allemands. Ce bimoteur biplace, propulsé par des Rolls-Royce Merlin 72 de 1700 ch et conçu pour parcourir 2600 Km à plus de 690 Km/h, pouvait aussi bien emporter jusqu'à 1,8 t d'explosifs que se contenter de 4 mitralleuses de 7,7 mm logées dans son nez. A près de 7000 m d'altitude,  le Mosquito - "Moustique" - surpassait encore de 10Km/h en vitesse pure le Focke-Wulf 190, son adversaire le plus dangereux. Par conséquent, il faut l'appareil de bien des exploits lorsqu'il était entre les mains de pilotes doués, tels que Guy Gibson, Leonard  Cheshire ou encore le Français Max Guedj. Le Wing Commander Maurice ou " Morrie ", nom de guerre de Max Guedj, qui oeuvrait au sein du Coastal Command, fit en effet merveille à bord de son Mosquito FB Mk-VI. Doté de lance-roquette, son appareil portait le feu jusqu'au fond de fjords norvégiens contre les navires de la Kriegsmarine. C'est d'ailleurs au cours d'une de ces missions extrêmement périlleuses - où il fallait affronter les batteries anti-aériennes disposées sur des navires, sans bénéficier de marge de manoeuvre - qu'il trouva la mort, le 15 janvier 1945.

A l'aise dans pratiquement tous les types d'intervention, le Mosquito ne rencontra ses premiers ennuis techniques que dans sa version de nuit en haute altitude, dite NF 30. Les dégats restèrent cepandent limités car ce modèle ne fut mis en service qu'en juin 1944, et ne devint véritablement operationel qu'à la fin de la guerre . La souplesse et la vélocité du bimoteur Mosquito permirent aux Britanniques de mener victorieusement certains raids particulierement audacieux ; il en fut ainsi de l'opération " Jericho " : le 18 février 1944, en plein jour, 18 Mosquito fournis par les Squadrons 21, 464 et 487, commandés par le Group Captain Percy Pickard et répartis en plusieurs vagues protégées par une couverture de Mustang, se ruèrent sur la prison d'Amiens avec la mission délicate d'en faire tomber les murs - d'où le nom d'opération " Jericho" - afin de favoriser l'évasion de résistants.Ce bombardement mené avec précision provoqua, certes, la mort de 102  prisonniers, mais permit à 258 d'entre eux de s'enfuir. Les Britanniques réussirent encore une attaque similaire, le 3 janvier 1945, contre la prison contruite par la Gestapo dans l'enceinte de l'université Aarhus, au coeur de Copenhague : cette fois, les avions avaient dû efferctuer un voyage de 2500 Km, dont 600 furent accomplis au-desus de la mer , la plupart du temps en rase-mottes.

Enfant chéri de la Royal Air Force, avec le Spitfire, le Mosquito s'attira même les grâces de la Navy qui en utilisa plusieurs versions : le Sea Mosquito TR 33 à ailes repliables et train d'attirage renforcé, dérivé navalisé du FB MK-VI, fut le premier bimoteur Britannique à apponter sur un porte-avions le 25 mars 1944. Cet avion modifié, dont la fabrication, limitée à 50 exemplaires, ne commença pas avant la fin de1945, possédait un radar de nez et un armement impressionnant : 1 tropille, 2 bombes de 500 livres ou 4 roquettes sous voilures, sans négliger 4 canons de soute ventrale. Il disposait également du système RATOG, soit 2 fusées d'appoint fixées de part et d'autre du fuselage pour assurer un décollage court. Si l'on prend en compte l'ensemble des 40 versions dévélopées pendant la guerre, 7781 " Mozzie " furent construits. Signalons encore que le prototype du Mosquito, le projet DH 98, avait pris l'air le 25 novembre 1940, seulement onze mois après avoir été ébauché sur la table à dessin...

 

 

 

Les " Pathfinders "

En plus des aides à la navigation et de l'emploi du radar qui se généralisèrent à partir de 1942 - système Gee, Procédé Oboe et H2S -, le Bomber Command s'efforça encore d'améliorer l'efficacité du bombardement en imaginant une nouvelle tactique fondée sur l'emploi de " Pathfinders ", c'est-à-dire d'avions " éclaireurs ". Les " ¨Panthfinders " combinaient un groupe de 20 Lancasters chargés de lâcher avce précision - souvent à basse altitude des bombes éclairantes de diverses  couleurs, avec 8 Mosquito équipés de système Oboe. Ce marquage permettait aux escouades de bombardiers, qui suivaient à quelques minutes, de mieux cadrer leur navigation et ajuster leurs tirs. Par la suite, les alliés affinèrent encore la méthode en désignant un Master Bomder - ou " Maître de bombardement " -, véritable patron du raid, qui jugeait en dernie lieu de l'exactitude du jalonnement opéré par les " Pafhfinders " et apportait les éventuelles corrections par radiophonie.

 

Les Chasseurs et Chasseurs-Bombardiers Britanniques.


Gloster Gladiator . Dernier biplan de chasse de la RAF et premier de ses chasseurs armés de 4 mitrailleuses, le Gladiator entre en service en 1937, moins d'un an avant que le Hurricane ne commence à le remplacer. Jusqu'à 1941, 24 escadrons en sont équipés et 2 sont déployés en France en 1939-1940. En 1941, aucun appareil de ce type n'est encore en ligne. Long de 8,2m pour une envergure de 9,8 m ; cet avion monoplace est propulsé par un moteur Bristol Mercury IX en étoile de 830 ch à une vitesse maximale de 415 km/h. Il est doté de 4 mitrailleuses Browning de 7,7 mm. 

 

 

Bristol Blenheim IV. Ce chasseur-bombardier entre en service dans la RAF en 1938, mais du fait des avancées  accomplies par l'industrie aéronautique,il est déclassé a début de la guerre.Des Blenheim VI bombardent l'Allemagne en 1940, et la version de chasse de l'appareil est la première au monde à emporter un radar.Elle forme le noyau de la chasse de nuit britannique en 1940-1941.Cet appareil est propulsé par 2 moteurs Bristol Mercury XV en étoile de 920 ch, il est doté de 2 moteurs Bristol Mercury XV en étoile . Envergure 17,7m ; longueur 13m ;vitesse maximale 428 km/h ; un équipage de 3 hommes  et un armement de 4 mitrailleuses Browning 7,7mm ,avec une charge de bombes de 454 kg.

 

 

Hawker Hurricane Mk IIB. Cet avion est le premier monoplan de chasse de la RAF, le Hurricane entre en service en 1937. Principal chasseur utilisé par le Fighter Command pendant la bataille d'Angleterre, il sert dans 32 escadrons à cette époque , contre 19 pour le Spitfire. Les Hurricane abattent plus d'appareils ennemis  que les autres avions britanniques et même que les antiaériennes. Surclassé par la suite , il est utilisé pourl'attaque au sol et comme chasseur de chars. Certains  servent à la protection des convois maritimes .Long de 9,8 m pour une envergure de 12,1m , propulsé par un moteur Rolls-Royce Merlin en ligne de 1260 ch à une vitesse maximale de 545 km/m; cet appareil monoplace est doté de 12 mitrailleuses de 7,7mm; 2 bombes de 114 kg ou 8 roquettes, ou charge de bombes de 227 kg.

 

 

 

Hawker Typhoon Mk IB. Conçu pour avoir deux fois la puissance motrice de la génération précédente des chasseurs britanniques , le Typhoon entre en production en 1941, mais souffre de problèmes  structuraux et  de défaillances de son propulseur. Par ailleurs, ses performances à haute altitude sont médiocres . Il est pourtant véloce à basse altitude et se révèle  d'une éfficacité dévastatrice dans les missions d'attaque au sol, notamment en Normandie, contre les chras allemands, en 1944.  Long de 9,7m pour une envergure de 12,7m ; propulsé par un moteur Napier Sabre II en ligne de 2810ch à une vitesse maximale de 665km/h , cet appareil monoplace est doté de 4 canons Hispano de 20 mm; 8 roquettes sous voilure ou 2 bombes de 227 kg.

 

 

 

Hawker Tempest Mk V. Mis en service en 1944, le Tempest est l'avion qu'aurait dû être le Typhoon. Utilisant le même moteur, mais doté d'une voilure moins épaisse , il possède de brillantes capacités à haute altitude et se révèle très rapide , puisqu'il peut intercepter des bombes  volantes V1 ou abattre les Me 262 au-dessus de l'Allemagne, en 1945. Long de 10,3m pour une envergure de 12,5m ; propulsé par un moteur Napier Sabre II en ligne de 2810ch à une vitesse maximale de 665km/h , cet appareil monoplace est doté de 4 canons Hispano de 20 mm; 8 roquettes sous voilure ou 2 bombes de 227 kg.

 

Le Supermarine Spitfire fut l'un des chasseurs monoplaces les plus utilisés par la RAF et par les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les ailes elliptiques du Spitfire lui ont donné une apparence très reconnaissable ; leur section transversale mince lui a donné une vitesse impressionnante ; la conception brillante du concepteur en chef Reginald Mitchell et de ses successeurs , a fait du Spitfire un avion apprécié par les pilotes. Il a servi pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, et avec toutes ses variantes a été de tous les combats. Ayant volé en 1936, sous la forme d'un prototype , ce chasseur est produit à partir de 1938. Ses qualités reposent sur la combinaison heureuse d'une cellule originale et d'un superbe moteur d'une conception nouvelle , le Rolls-Royce Merlin. Disposant de toutes les caractéristiques les plus modernes de son temps, telles qu'une hélice à pas variable, un fuselage monocoque de construction métallique , un train d'attérissage escamotable et un poste de pilotage fermé, le Spitfire est un avion unique avec sa voilure élliptique. Celle-ci permet de résoudre de façon ingénieuse le problème de l'intégration de 8 mitrailleuses dans sa structure, ainsi que celui d'un train d'attérrissage rentrant , tout en offrant une excellente résistance aux manoeuvres sous facteur de charge élevé.

Le Spitfire n'a que quelques défauts : ses ailes posent sans doute des problèmes de production en série, le pilote manque de champ visuel vers l'avant au roulage, et le moteur a tendance à se couper lors d'un piqué, du moins sur les versions initiales. Malgré ces petits inconvénients, il restera en première ligne jusqu'à la fin du conflit. Plus de 20 000 exemplaires du spitfire ont été produits en différentes variantes jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale. Les dernières versions affichent une puissance motrice, une masse et une puissance de feu presque deux foissupérieures à celles des modèles initiaux.

 

 

 

 

 

Les torpilleurs britanniques 

Fairy Swordfish. Le Swordfish se révèle d'une si grande efficacité que la Royal Navy continue de l'employer, malgré sa silhouette dépassée, pour des missions d'attaque pendant une partie de la guerre. En novembre 1940, 21 de ces appareils embarqués sur le porte- avions Illustrious coulent une partie de la flotte italienne en rade de Tarente, un seul étant détruit. A partir de 1943, des swordfish MK III équipés d'un radar assurent l'escorte des convois alliés mer du Nord et dans l'atlantique, détruisant quelque sous-marins.  Long de 10,9m pour une envergure de 13,9m; le Swordfish est propulsé par un moteur Bristol Pegasus 30 en étoile de  730 ch à une vitesse maximale de 225 km/h . Il est doté de deux mitrailleuses Vickers de 7,7mm ; une torpille ou charge offensive de 680 kg ( bombes , mines charges de profondeur ou 8 roquettes de 27kg ).

 

 

Short S.25 Sunderland. Développé par Short à partir de la lignée des Empires commerciaux , le S.25 Sunderland entre en service dans la Coastal Command de la RAF avec un radar, en vue d'éffectuer des missions de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine. Disposant d'une autonomie de vol de 13 heures, il envoie par le fond de nombreux submersibles allemands surpris en train  de naviguer en surface. Long de 26 m pour une envergure de 34,4 m ; cet avion d'un équipage de 10 personnes est propulsé par 4 moteurs Pratt et Whitney Twin Wasp en étoile de 1200 ch à une vitesse maximale de 345 km/h. Il est doté de 14 mitrailleuses et d'une charge de 2250 kg constituant en bombes ou des charges de profondeurs. 

 

 

Le Bristol Beaufighter fut un des avions de combat britanniques les plus valables de la Seconde Guerre mondiale. Chasseur nocturne, chasseurbombardier, torpilleur, avion d'attaque au sol, il servit brillamment dans tous ses rôles et sur tous les fronts.Le projet démarra fin 1938 dans le but de réaliser un chasseur lourd bimoteur, puissant, bien armé et pourvu d'une bonne autonomie. L'avion conserva les ailes et la partie arrière du Bristol Beaufort, la partie avant et les moteurs eux étaient nouveaux. Le prototype vola le 17 juillet 1939. À cette date une commande de trois cents exemplaires avait déjà été émise, les premiers Mk.IF arrivèrent en septembre 1940 dans les détachements du Fighter Command ;cet avion s'est illustré lors de la bataille d'Angleterre . Le Beaufighter était rapide, bien armé et très puissant ce qui lui permettait de compenser le poids des différents équipements de bord. Quelque 5 562 exemplaires furent produits. Equipé de deux moteurs Bristol Hercules de 1600 ch, cet appareil affichait de  bonnes performances en vol, ce bien qu'il fût alourdi par la présence d'un observateur, d'un équipement radar et d'un armement dévastateur constitué de quatre canons et six mitralleuses.

 

Les premiers avions à réaction britanniques.

 

Gloster E.28/39. Le projet de construire un avion à réaction britannique devient une réalité en 1940, quand le ministère de l'Air passe commande d'un appareil ayant recours à la turbine à gaz développé par Frank Whittle . Le prototype , désigné E.28/39, effectue son initila le 15 mai 1941, ouvrant la voie au Meteor de serie. Long de 7,6 m pour une envergure de 8,8 m ; le Gloster E.28/39 est mû par un réacteur Power Jets W.1 de 390 kgp à une vitesse maximale de 750 km/h. Cet avion monoplace est sans armement .

 

Gloster Meteor F Mk 8. Le Meteor est le premier chasseur à reaction britannique, la version Meteor I entrant en action en juillet 1944 pour combattre les bombes V1 ou dans des missions d'attaque au sol.Le Meteor F8 apparaît en 1950 , remplaçant le F Mk 4 au sein du fighter command . Les Meteor F8 de la Royal Australian Air Force sont les seuls chasseurs à réaction de conception britannique engagés au combat pendant la guerre de Corée. Long de 13,5 m pour une envergure de 11,3 m ; ce chasseur monoplace est propulsé par 2 réacteurs Rolls-Royce de 1635 kgp à une vitesse maximale de 960 km/h. Il est doté de 4 canons Hispano de 20 mm.

 

 

 

 

DE HAVILLAND D.H.100 VAMPIRE. Deuxième chasseur à réaction britannique mis en service , le Vampire arrive trop tard pour participer à la Seconde guerre  mondiale . Son moteur et sa cellule étant conçus par la même société , leur intégration est accomplie , et l'avion , caractérisé par un fuselage bipoutre et une tuyère courte , est rapide et maniable . Il équipe la patrouille voltige de la RAF. Long de 9,4 m pour une envergure de 12,2 m , cet avion est propulsé par un réacteur DE Havilland Goblin de 1420 kgp à une vitesse maximale de 870 km/h. Il est doté de 4 canons Hispano de 20 mm.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (40)

1. http://www.gry-onlinej.pl Jef708 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gry-onlinej.pl#histoire-aviation.e-monsite.com>http://www.gry-onlinej.pl</a> Gry online sposród nich przejsc na strone sposród nieprzydatna w celu czereda trescia. Trwa multum modeli rozrywek, od chwili niepodrózniczych, za pomoca strategiczne az po niespójne. Kazdy moze tedy znalezc cos w celu sobie. Mozliwosc istnieje gigantyczny, oraz temuz portale

2. http://www.gry-onlinej.pl Jef708 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gry-onlinej.pl#histoire-aviation.e-monsite.com>http://www.gry-onlinej.pl</a> Gry online sposród nich przejsc na strone sposród nieprzydatna w celu czereda trescia. Trwa multum modeli rozrywek, od chwili niepodrózniczych, za pomoca strategiczne az po niespójne. Kazdy moze tedy znalezc cos w celu sobie. Mozliwosc istnieje gigantyczny, oraz temuz portale

3. http://www.gry-onlinej.pl Jef708 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gry-onlinej.pl#histoire-aviation.e-monsite.com>http://www.gry-onlinej.pl</a> Gry online sposród nich przejsc na strone sposród nieprzydatna w celu czereda trescia. Trwa multum modeli rozrywek, od chwili niepodrózniczych, za pomoca strategiczne az po niespójne. Kazdy moze tedy znalezc cos w celu sobie. Mozliwosc istnieje gigantyczny, oraz temuz portale

4. http://www.gry-onlinej.pl Jef708 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gry-onlinej.pl#histoire-aviation.e-monsite.com>http://www.gry-onlinej.pl</a> Gry online sposród nich przejsc na strone sposród nieprzydatna w celu czereda trescia. Trwa multum modeli rozrywek, od chwili niepodrózniczych, za pomoca strategiczne az po niespójne. Kazdy moze tedy znalezc cos w celu sobie. Mozliwosc istnieje gigantyczny, oraz temuz portale

5. http://www.gry-onlinej.pl Jef708 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gry-onlinej.pl#histoire-aviation.e-monsite.com>http://www.gry-onlinej.pl</a> Gry online sposród nich przejsc na strone sposród nieprzydatna w celu czereda trescia. Trwa multum modeli rozrywek, od chwili niepodrózniczych, za pomoca strategiczne az po niespójne. Kazdy moze tedy znalezc cos w celu sobie. Mozliwosc istnieje gigantyczny, oraz temuz portale

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×