Bataille de Hambourg

L'opération Gomorrhe, en anglais Operation Gomorrah, est le nom de code militaire d'une campagne de sept raids aériens rapprochés menés par les bombardiers des armées de l'air britannique et américaine sur la ville allemande de Hambourg entre le 25 juillet et le 3 août 1943 .

Un nouveau pas est franchi dans le jeu du chat et de la souris que se livrent allemands et britanniques lors de la bataille de Hambourg. A la fin du mois de juillet 1943. La Royal Air Force dispose d'une nouvelle arme,le Window,qui consiste en des bandes d'aluminium larguées dans les air par les bombardiers afin de de leurrer les radars ennimis. Sans leurs radars,les canons antiaériens,les chasseurs de nuit et les contrôleurs au sol deviennent aveugles et ne peuvent rien entreprendre contre les avions britanniques.Le court laps de temps nécessaire aux allemands pour se ressaisir offre à la RAF l'opportunité de détruire la ville de Hambourg.Dans la nuit du 27 au 28 juillet,735 bombardiers britannique larguent 2 326 tonnes de bombe explosive et incendiaires sur la cité hanséatique, y déchaînant des tempêtes de feu et tuant près de 40 000 personnes. La dévastation de Hambourg représente l'objectif auquel aspire le Bomber command, un acte de déstruction d'une telle ampleur qui, répété nuit après nuit sur d'autres villes,aménerait les allemands à souhaiter la fin de la guerre. Les bombardiers britanniques ne parviendront jamais  à un tel résultat ; ils n'en continueront pas moins d'agir dans ce sens jusqu'à la tragédie de Dresde,en février 1945.

Offensive aérienne stratégique : les avions de la Bomber Command (Avro Lancaster, Handley Page Halifax, Short Stirling et Wellington) frappent impétueusement la ville de Hambourg.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site